fbpx

Remise en question

Ajoutez votre titre ici

Donner des consignes sans réellement comprendre pourquoi, répéter plus fort et ne pas avoir de résultat, ou encore reproduire simplement ce que l’on nous a enseigné sans chercher à comprendre le pourquoi du comment sont selon moi, des pratiques stériles… Pourtant, je l’ai fait pendant des années, puis, à force de me confronter trop souvent aux mêmes incohérences, aux mêmes échecs, je me suis demandé : « pourquoi chez certains tout fonctionne et chez d’autres non ?  » En France, on sait très bien initier. Cependant, et à mon plus grand regret, on ne reste que trop longtemps sur cette étape en oubliant de laisser pleinement s’exprimer l’athlète ou le pratiquant. On ne reste que trop axé sur la correction technique comme on l’entend. Guidons les et encourageons les. Il n’y a pas de loi, hormis celle de la sécurité. Les grandes nations haltérophiles ont leurs techniques et/ou méthodes. Bien souvent, ces nations ont des profils types qui répondent à des critères d’exigence propre à leurs techniques/styles. On veut faire pareil en France, reproduire tel ou tel schéma, mais le sytème dans lequel nous vivons ne tend pas vers cette sélection naturelle. Il ouvre, bien au contraire, la porte à toute personne souhaitant pratiquer. Alors, à nous d’ouvrir les portes de toutes les possibilités techniques existantes et surtout à celles qui restent à développer car, chaque cas, est en soi unique ! Si l’haltérophilie Française veut percer un jour, ce sera en travaillant sur les possibles adaptations que nous pouvons donner aux mouvements et à l’approche que nous avons de cette pratique.
L’haltérophilie doit s’adapter à l’haltérophile.
J’ai compris comment créer une technique selon les forces et les faiblesses. J’ai appris à accepter que je ne pourrais pas être le révélateur mais que je pouvais être le déclencheur. J’ai appris à écouter les pratiquants car qui mieux qu’eux peuvent ressentir ce qu’ils font ? Quand on est convaincu d’une chose, c’est qu’il est temps de changer d’angle de vue.
1 Comment
  1. Avatar
    Eddy

    Voilà, là je suis d’accord avec toi c’est nuancé et moins fermé comme discours.
    Bisou

Quitter le commentaires