fbpx

Les dorsaux, influenceurs de la trajectoire

Les dorsaux, influenceurs de la trajectoire

Le dorsal est le plus puissant rétropulseur du bras, dans les mouvements de snatch ou de clean, c’est bien lui qui va permettre à la barre de rester au plus proche de sa trajectoire idéale.

Sur la position de départ, pour beaucoup de pratiquants, une légère bascule vers l’avant s’opère (qui facilite le passage des genoux) et oblige les dorsaux à jouer leur rôle de rétropulseurs pour que la barre reste au contact de sa trajectoire. Lorsque les genoux sont passés et que le corps doit se redresser pour chercher la position verticale, le corps va s’effacer pour permettre à la barre de poursuivre sa route.

Le corps s’efface et les dorsaux ramènent la barre au plus proche de lui. Si la barre est au contact du corps mais que le corps ne s’efface pas de sa trajectoire dans l’extension, l’action des dorsaux sera inutile. Le dorsal est un muscle très puissant, le faire intervenir dans un maximum d’action est nécéssaire.

Dans les deux mouvements d’haltérophilie, snatch et clean, ce moment où la barre vient se rapprocher pour l’un et se placer dans l’axe fort pour autre, l’action des dorsaux devancera le rôle des rotateurs de l’épaule pour leur faciliter le travail. Si tu as une amplitude articulaire correcte des épaules alors il faudra privilégier une légère rotation interne en réception overhead pour actionner les dorsaux (accompagné d’une adduction des omoplates pour bien bloquer le tout 😉 ).

Les dorsaux contribuent à une extension et une réception efficace.

Quitter le commentaires