fbpx

Commet chuter ?

Comment chuter ?

Avant tout, occupons nous du rôle des membres inférieurs  et du moment auquel la chute intervient. Lorsque le corps finit son extension, qu’il est en retrait de l’axe de force et que les talons décollent, les appuis (les pieds) vont quitter le sol par un soulèvement des genoux.

Le décollement des pieds n’est pas amorcé par un saut, mais par une brutale flexion des cuisses (ou des hanches) qui cumule en simultané une flexion des genoux et une flexion des chevilles.

La deuxième phase contribue à prolonger cette « triple flexion » (hanches, genoux, chevilles), pour que le corps tombe de lui même par son propre poids le plus rapidement possible.

Le tronc quant à lui, s’inclinera légèrement vers l’avant tout en conservant son extension. Dans la chute, le tronc viendra couper l’axe de force. Le bassin quant à lui va reculer, tel la descente d’un squat. Le retour des pieds au sol permettra d’amortir la chute, qui se fera idéalement, juste avant que les cuisses soient parallèles au sol, pour les personnes à mobilité totale.

Pour les personnes à mobilité partielle ou empêchant un squat complet, le point de retour au sol saura/devra être adapté. Les pieds atterriront à plat au sol. Si toutes les étapes sont respectées, le retour des pieds au sol produira un claquement (plus ou moins fort selon les chaussures).

Quitter le commentaires