fbpx

5 CONSEILS pour le DIP au JERK

SAUTER c'est ERRONÉ

« Les deux semaines qui viennent, nous allons aborder le jerk, selon 4 étapes clés. Le dip, la poussée, les bras et la réception. »

Aussi appelé « appel » en français, il aura un rôle crucial. Il est l’élément déclencheur du jerk (jeté en français). Les jambes fléchissent pour faire descendre la barre avant de la propulser.

1- Contrôler le dip = Les membres inférieurs donneront une énergie descendante à la barre qui devra être contrôlée pour que le corps puisse la repousser.

2- Une verticalité absolu = La tête reste reculée pour éviter à la barre qui descend d’aller vers l’avant et d’emporter le corps avec elle.

3- La sensation talon = La sensation des appuis au sol doit privilégier les talons. La barre étant devant le corps, celle-ci aura comme possibilité pour s’échapper, de glisser vers l’avant.

4- Créer une plateforme = Les épaules doivent offrir une plateforme stable, évitant toute possibilité à la barre de glisser.

5- Les bras travaillent déjà = Les bras auront un rôle important pour empêcher la barre de glisser, ils seront donc très actifs dès ce moment en la retenant sur les épaules.

Quitter le commentaires